A Cabestany : une histoire courte à méditer !

by

Par « Électron Libre » : Histoire vraie à méditer. (Les sources journalistiques sont aisément vérifiables).

-o-

Thierry LePaon, patron de la CGT, (le syndicat), est en réunion avec ses collaborateurs, il y a seulement une dizaine de jours, fin octobre 2014.

L’ordre du jour est particulièrement chargé, et il y a des décisions importantes à prendre sur fond de contreverse. Beaucoup s’y sont préparés et ont hâte de rentrer dans le vif du sujet, mais Thierry LePaon  commence par faire passer un tract dont on a coupé la partie supérieure et la partie inférieure. Le document circule, les participants le lisent rapidement, ou y jettent juste un œil, parfois agacés,  et le papier après avoir fait le tour de la table revient à son point de départ. Les participants en réunion ne voient pas vraiment l’utilité de leur avoir montré ce document qui n’appelle guère de remarque.

Thierry le Paon interroge :  » que pensez vous de ce document ? »

L’assistance reste muette et a envie de passer à autre chose. Thierry LePaon insiste.

L’un des participants dit quand même :  » ce document a été écrit par l’une de nos fédérations, et c’est une évidence, car on y retrouve nos « éléments de langage » et qu’il n’y a pas grand chose à en dire, mais LAQUELLE, si telle est la question ? « 

Thierry LePaon : « à votre avis »

Un autre des participants dit  : « je suis censé être destinataire, en copie, de presque tout ce que le syndicat imprime dans les fédérations, mais je reconnais que cela ne me dit rien, même si on y reconnaît, indéniablement, notre patte.

Thierry LePaon fait repasser le même document dont les parties supérieures ou inférieures n’ont pas été coupées.

STUPEUR. Il s’agit d’un tract à l’en-tête du Front national.

-o-

Postmaster 15 H 30 : ce vendredi : nous répondons à l’un de nos internautes, sans doute pas de notre camp, qui nous dit – en substance – que nos sources sont « bidonnées ». Et qui nous incite – avec ses mots à lui – à ne pas trop raconter n’importe quoi. Au moins est ce la preuve qu’on lit notre Blog !!!!

Les sources de Électron Libre qui est à Paris, cet après midi, avant de regagner Cabestany sans doute ce week end ?  Nous ne les connaissons pas et nous l’avouons.

Mais, on a trouvé en page 20 du magazine « Le Point » de cette semaine, sur une demi-page, la même histoire où il est dit que c’est le Président Hollande qui raconte lui même cette histoire. Ce que Electron Libre ne va pas jusqu’à affirmer, se limitant à des faits vérifiés sans les commenter.

En parlant de notre Président de la République on serait tenté de lui dire : « c’est vous qui le dites ».   Amitiés à tous, bon week end et continuez à nous lire !

thierry Lepaon 1

Étiquettes :

Une Réponse to “A Cabestany : une histoire courte à méditer !”

  1. Brijou Says:

    La photo du chef de la CGT sur le Blog des droitistes. j’halucine. Aliot quoi ?;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.


%d blogueurs aiment cette page :