Archive for septembre 2014

Conseil Municipal le mardi 30 septembre 2014 à Cabestany

29 septembre 2014

Séance publique du prochain Conseil Municipal, le mardi  30 septembre 2014, à 18 h 30, au rez de chaussée de la Mairie.

-o-

Vous avez été plusieurs à nous demander comment prendre connaissance des compte rendus de Conseils, qui sont – comme chacun de sait – publics, sans avoir à vous déplacer à la mairie.

si cela peut vous agréer, nous pouvons vous mettre en ligne le compte rendu du dernier conseil du 1er juillet :

CR Conseil Cabestany 01-07-14

-o-

Drapeau en berne, aussi, dans le coeur des Cabestanyencs !

26 septembre 2014

Toutes les mairies de France,  aujourd’hui Vendredi  26 septembre, mettent le drapeau national « en berne ».

Il en est de même dans le coeur des  citoyens !

drapeau-en-berne

Cet après midi, à Cabestany, avait lieu une émouvante cérémonie pour commémorer la Grande Guerre !

23 septembre 2014

Centenaire_324534.96

Les faits :
Aujourd’hui, à 15 h 00, à Cabestany, avait lieu – comme dans toutes les communes du département – une cérémonie pour commémorer le centenaire de la Guerre 14-18.

La cérémonie :
Drapeaux portés par les portes-drapeaux des associations d’anciens combattants, sonnerie aux morts, lecture des noms des Cabestanyencs morts au champ d’honneur durant ce conflit (41), Marseillaise chantée par tous, poèmes dits par des élèves, allocutions, remise de gerbe et dépôt d’une fleur, de façon individuelle, par chacun des écoliers présents sur le monument de la Place du 8 mai 45.  Des instants chargés d’émotion.

L’assistance :
Des familles de poilus, des anciens combattants de tous les conflits et leurs familles, des responsables d’associations, des élus municipaux de la majorité municipale comme de l’opposition, des enseignants, des écoliers, des citoyens, des photographes, ……..

Polémique, pas polémique ?
Fin juillet, Monsieur le Préfet Bidal, avait arrêté la date et l’heure de cette commémoration qui était programmée dans toutes les communes du département pour aujourd’hui, le mardi 23 septembre. Monsieur le Préfet avait même organisé le déroulé des cérémonies, ne laissant guère aux maires beaucoup d’initiative, programmant en particulier ce dépôt d’une fleur, sur les monuments, par des écoliers. Et depuis nous n’avions aucune information en ce qui concerne Cabestany.
Dans l’assistance, cet après midi, il y avait – semble t’il –  un certain mouvement d’humeur, car des participants, comme nous mêmes, avons été prévenus au tout dernier moment, et beaucoup de Cabestanyencs que nous connaissons, n’ayant rien entendu concernant Cabestany, s’étaient engagés ailleurs, à Saleilles, à Saint Cyp, à Bompas, à Perpignan !
Une cérémonie organisée dans la précipitation au tout dernier moment ? ou organisée depuis longtemps mais dont nul n’avait été tenu informé ? et ce par volonté, par négligence, ou pour tout autre raison qui nous échappe ? Bon nombre de citoyens qui n’étaient pas avertis,  auraient peut être aimés y participer ?

Nous ne ferons pas de commentaire mais si vous en avez, envoyez les nous, car nous regrettons que cette émouvante cérémonie n’ait pas eu davantage de participants. Mais le principal est bien qu’elle existât.

Les photos :
Bien des parents seront peut être contents de voir leur enfant déposer une fleur au monument. D’autres participants seront peut être contents de garder un souvenir de cette commémoration.
Vous trouverez – seulement durant quelques jours, car nous squattons nos amis de l’association Trait-d’Union-Cabestany –  l’intégralité des photos, en « vrac », sans ordre précis, sans thématique précise,  si vous suivez le lien suivant :

https://www.flickr.com/photos/traitunioncabestany/

Sont elles téléchargeables ? on n’en sait rien mais dans le cas où vous auriez des problèmes envoyez nous un mail et le n° de photo que vous voudriez qu’on vous envoie.

llorenc.maripos@orange.fr

Et si vous étiez trop nombreux à nous demander des photos, on réfléchira à une solution plus pratique qui ne nous est pas accessible ce soir.

-o-

Et merci aux enfants, merci à leurs enseignants, merci à tous et Honneur à nos Aînés !

Blog-Cabestany aime « Le Petit Journal Catalan »

21 septembre 2014

petit journal catalan

Un hebdomadaire qui paraît chaque vendredi chez les meilleurs marchands de journaux et dont le rédacteur en chef est le sympathique FXPS. Comprendre François-Xavier Pujol de Salas.
Un support qui ne nous a jamais été hostile, et parfois même bienveillant sans jamais tomber dans les excès . Sa marque de fabrique. Car la ligne éditoriale de ce medium de proximité, qui nous informe sur nos villages et sur l’actualité locale, est de ne pas faire d’exclusive et de traiter de tous les sujets avec une indépendance, un ton de liberté et surtout une complémentarité, vis à vis de ses confrères, qui remporte tous les suffrages.

Pour la rédaction de Blog-Cabestany, anonyme, collective, indépendante, citoyenne, le principal n’est il pas le pluralisme. Et que nous soyons Gaullistes, Centristes ou Droitistes aux « 50 nuances de bleu, blanc, et rouge », l’important n’est il pas la liberté d’expression.

Cette semaine on trouvera en page 11 du Petit Journal Catalan, un article avec la photo de Colette Appert, Conseillère d’opposition et notre chef de file de la Droite républicaine.

Il ne s’agit nullement de politique mais de son passage de témoin à une autre cabestanyenque à la Présidence du Club du Temps Libre de notre cité.

Club du Temps Libre(cliquez sur l’image pour l’agrandir si vous le souhaitez)

Nos ainés à Cabestany sont unanimes pour dire qu’il s’agit là d’une association conviviale, fraternelle, dont l’ambiance est plus que chaleureuse. On espère qu’avec le départ de Colette, la subvention du Club sera relevée (humour). Ce qui serait une coïncidence bien évidemment. Car Colette qui a manifesté dans cette association une énergie débordante, mais heureusement intacte, a toujours réussi à ne jamais mélanger l’associatif et la politique. Et c’est grâce à cette constante et aussi – bien sur – à son engagement désintéressé que les ainés l’ont toujours suivie dans ce sens. Quelles que soient leurs positions dans l’isoloir, jamais les adhérents n’ont fait montre, avec la sagesse qui accompagne les années, de leurs opinions au sein du Club. Ce qui enrage « certains » à la mairie. Tant pis pour eux s’ils ont l’esprit chagrin. Mais les anciens sont notre richesse à tous. Et un jour ou l’autre nous suivrons leur exemple….  mais nous avons le temps !

Le Club du Temps Libre est repris par de bonnes mains. Celles de Josette (Zouiche). Nous lui souhaitons beaucoup de réussite et savons qu’elle est très appréciée de tous les cabestanyencs.

Une seule adresse internet pour joindre le Petit Journal catalan
http://www.lepetitjournal.net/Pyrenees-Orientales/1-Accueil.htm

et si votre navigateur faisait de la résistance, mettez la tout de suite dans vos « favoris » en cliquant sur le lien ci-dessous :

“ vers le site du Petit Journal Catalan “

-o-

Pour de plus amples renseignements sur les horaires et le lieu de rassemblement du Club du Temps Libre, contactez un téléphone qu’on espère être le bon : 06 15 02 71 16.

-o-

mais s’il fallait faire une rectification, dites le nous comme à votre habitude,  à l’adresse mail automatisée de « redirection »  de vos messages à destination du citoyen de permanence à la rédaction. Juste un clic :

llorenc.maripos@orange.fr

Vite, un RTT !

Blog-Cabestany vous recommande !

19 septembre 2014

EL DIARI DIGITAL DE LA CIUTAT DE PERPYNYA

hola, seguiu totes les noticies de la setmana  !

FEU CLIC AQUI

-o-

Bien évidemment, et heureusement, il y a une version pour les « Gabaches ». Un terme auquel ne saurait être lié dans notre esprit aucune connotation péjorative, mais bien au contraire de la fraternité, de la sympathie, de la tolérance : les marques de notre Blog.

Que nous soyons Bretons, Dunkerquois, Gallois, mais aussi Catalans,  nous sommes tous les gabaches de quelqu’un d’autre.

Si vous voulez vous abonner à la Lettre numérique de la Ville de Perpignan vous avez juste à cliquer,  sur le lien ci-dessous :

“ vers le site de la mairie de perpignan “

-o-

et n’oubliez pas,  demain et dimanche, les « Journées du patrimoine ».

si vous vouliez télécharger au format PDF le numéro de cette semaine, cliquez ci-dessous  :

journal_numerique au format PDF

Bon week-end.

ville de perpignan

Lu, aujourd’hui, à Cabestany sur le site « le-journal-catalan.com »

18 septembre 2014

En cliquant sur le lien ci-dessous vous arriverez sur la page du site « le-journal-catalan.com » qui traite du Mas Guerido et du combat de ses commerçants sous la houlette de Jacques Denninger :

http://www.le-journal-catalan.com/perpignan/2014-cabestany-jacques-denninger-poursuit-son-combat-pour-la-resurrection-du-mas-guerido/

-o-

BLOG-CABESTANY traite l’info et vous invite à aller lire l’article référencé, directement sur le site en question.

-o-

Si des commentaires devaient être faits sur cette info, ce serait à notre Conseiller Municipal, Philippe Gleizes de les faire, … ou pas. Ce dernier s’est déjà exprimé de façon, on ne peut plus claire, récemment dans nos colonnes. Vous retrouverez son interview récent en cliquant sur le lien ci-dessous :

notre interview de Philippe Gleizes, il y a seulement quelques semaines

-o- 

Saluons au passage nos confrères de ce site. Il n’y aura jamais trop d’information locale et de supports divers pour vous informer. C’est la liberté d’expression. Qui nous tient à coeur plus que tout.

-o-

Lorsqu’on nous parle du « grand B-Tonneur » et d »éCocologie » à Cabestany !

13 septembre 2014
un "casot" à plusieurs millions d'euros !

un « casot » à plusieurs millions d’euros !

Samedi soir : un mail « pyramidal » qui vient juste d’arriver et qu’on pourrait appeler « la Pierre de Rosette dans le jardin du maire »

-o-

On a aimé le mail de « Rosette » qui nous parle du grand B-Tonneur et d’écocologie. Nos internautes ont de l’humour. Au moment ou l’on regardait à la télé la pathétique prestation du dénommé Kerviel à la Fête de l’Huma. Pitoyable.  Heureusement, le ridicule ne tue pas. Mais Monsieur le Maire sera bien content d’aller supplier les anciens patrons de Kerviel de lui prêter de quoi construire son « casot » à plusieurs millions d’euros. De toutes les façons c’est nous les pauvres imbéciles de contribuables qui le paieront …. avec les intérêts. Si quelqu’un se fait encore des illusions sur la manière dont la France, l’Etat ou les collectivités locales vont faire des économies, il n’ont qu’à lire le Cabes’infos. « Indécrottables » dites vous ? En effet c’est  CONSTERNANT.

-o-

Rosette on a lu le Cabes’infos il y a déjà quelques jours. On ne l’a pas – encore – commenté. Mais on a reçu, entre autres, cette semaine,  plusieurs mails envoyés durant les heures de bureau, dont certains en provenance de la même adresse I.P. (?!)  pour nous expliquer, avec les mêmes mots (on appelle cela des « éléments de langage »)  que Monsieur le Maire était un grand gestionnaire ce qui ne parait pas vous sauter aux yeux. Avec une telle énergie, et autant de temps perdu pour nous convaincre, comment ne le serions nous pas ? C’est peut être à vous plutôt qu’à nous qu’ils auraient du écrire. Une stratégie qui nous fait bien rigoler ! Quand aux fautes d’orthographe, ils en font plus que vous. Il n’ont peut être pas de correcteurs d’orthographe dans leurs bureaux.

Mais arrêtons nos grands discours pour mettre en ligne votre mail tel qu’on l’a reçu :

ROSETTE dit :  » Samedi, reposé le cabes’infos, degouttée. Le grand B-Tonneur a la mairie ne sera satisfait que lorsque il aura construit la derniere maison de cabes a la limite de saleilles. C’est ce qu’on apelle l’écocologie sans doute. Adieu champs, herbe, verdure, vive le macadam et s’il reste une seule pousse de verdure : roundup. Ah les beaux coloriages pour nous dire qu’on a pas payés assez d’impots mais que la maire va se rattrappé. Et ce casot hideux que la mairie veux construire pour plusieurs millions d’euros car la germanor ne nous a pas assez coulé. Qouique j’ai pas compris si dans ce torchon en papier glacé on nous expliquez que on allez pas le faire car on avait pas reçu assez de sous des autres, car c’est toujours la faute des autres, le gouvernement la région, la caf. moi faut que je gere mon budget mais ses beaux messieurs indecrottables qui nous dirigent et qui sont incapables de gerer c’est facile pour eux quand les caisses sont vides il est tellement fastoche de nous en piqué. Si vous le passez corriger les fautes svp. On peut pas dire que monsieur vila n’incite pas les électeurs qu’il a trompé il y a six mois a voter pour le FN. »

Quand à voter pour le FN (?!), il est certain que c’est la stratégie de la gauche de faire monter le FN. Qui pourrait bien lui retomber dessus si nous n’étions pas là.  Mais selon notre formule habituelle : « c’est vous qui le dites ».

Bon week end

C’est la rentrée littéraire chez Blog-Cabestany !

11 septembre 2014

Alors que l’on se sera obligé – quel triste devoir – à la lecture navrante, insipide, fastidieuse,  du navet d’une certaine Valérie. Si nous n’aimions pas et ne respections autant les livres on le garderait pour allumer la cheminée, cet hiver, mais on l’a très vite donné pour ne pas nous encombrer. 

Un livre que l’on aurait préféré être présenté en bande dessinée et qui aurait pu s’appeler « les Bidochons 2 ».

On se sera également obligé à lire – c’est notre boulot –   les commentaires de certains  journalistes qui  ne font pas dans la dentelle. Du genre  : « la France a le pantalon sur les chevilles ». Du grand art !  Qui sont les plus à plaindre ? le Président, l’auteure de ce livre qui est un torchon,  la France,  les journalistes qui ont rédigé de tels commentaires, …. ou nous mêmes les citoyens ?  Triste époque !

Heureusement, on se sera réconciliés avec la lecture et la politique, en dévorant le dernier livre de notre ami Maxime Tandonnet, qui a comme titre : « Au coeur du volcan ». Les carnets de ce conseiller à l’Élysée, à partir de 2007 et qui nous livre ses notes, écrites à chaud, durant sa mission. Cet excellent  ouvrage  a une indéniable qualité que chaque lecteur, quelles que soient ses opinions, lui reconnaitra : « il sonne juste ». 

AU COEUR DU VOLCAN

 Maxime Tandonnet qui tient l’un des meilleurs sites actuels de la Blogosphère. Que vous rejoindrez en cliquant sur le lien ci-dessous.


le Blog de Maxime Tandonnet

-o-

Aurons nous un Président « normal » à la tête de la Région se demande Blog-Cabestany ?

7 septembre 2014

AViS : Vous allez lire le premier article de l’un de nos nouveaux rédacteurs. Il faut savoir se renouveler. Il ne signera pas sous la signature anonyme et collective de Postmaster car il  nous a demandé la permission de garder son indépendance éditoriale. Il signera sous le pseudo de « Électron Libre » car il ne peut plus ré-utiliser le nom de plume qu’il avait à la rédaction d’un support de la presse écrite. Il n’interviendra que de façon très occasionnelle mais parlera du domaine qu’il connait bien, la politique au plan régional ou  national.  Et ses propos ne sauraient engager en aucun cas nos élus.  Mais nous assumons ! Cela ne changera pas grand chose à notre Blog, et nous continuerons à privilégier la politique locale. Pour nous c’est « Cabestany d’abord ! »

-o-

« Électron Libre » écrit :

« Quel Président aurons nous à la tête de la Région Languedoc-Roussillon ? »

Cette semaine,  le numéro  du magazine « le Point », regorge d’articles forts intéressants et que vous devriez lire.

On y trouve un entrefilet sous la plume de mon jeune et excellent confrère,  qui signe H. D. (H comme Hugo, son prénom. Son patronyme étant celui d’une famille de grands journalistes à laquelle il fait honneur.)

l’entrefilet du Point

l'entrefilet du Point

 Je ne repasserai pas derrière ce qu’a écrit un ami, très talentueux,  et ne prendrai  pas le  risque  de me livrer au moindre commentaire sur cet article, un modèle de concision,  qui est plus éloquent qu’un long discours. Un travail de journaliste dont le devoir est avant tout d’informer pour permettre au citoyen de réfléchir.

On nous abrutit tous les jours avec la réforme inutile, couteuse, et uniquement médiatique, improvisée dans la panique par un pouvoir en déliquescence. Je parle bien de la décentralisation, la fusion des régions, sans qu’on sache encore si les départements vont disparaître. Car Hollande met la charrue avant les boeufs.

Cette semaine, le Ministre de l’Intérieur, interrogé au Sénat sur l’éventuelle disparition des Conseils départementaux, répondait par une pirouette (au sens figuré), en disant que d’ici 2020, bien de l’eau aurait coulé sous les ponts… !  On espère pour ce ministre qu’il aura eu  le temps de mettre son gilet de sauvetage avant d’être emporté par le courant. Il semblait dépassé. Mais comment pourrait il savoir ce qui se passera dans 6 ans alors qu’il est incapable de prédire ce qui se passera dans 6 mois. Il aurait du nous conseiller, par honnêteté,  d’aller consulter une voyante.

Mais revenons à la nomination du futur Président de notre région. Je vous dirai simplement que lorsque j’interroge mes voisins, ou d’autres gens dans la rue,  qu’ils soient de gauche ou de droite, j’obtiens  la même réponse. A savoir que l’élection d’un dirigeant politique à un tel niveau de responsabilités qui va gérer le quotidien ou l’avenir de millions de personnes, dont  le nôtre, devrait se faire au  suffrage direct , comme on choisit son maire, son député, et sur un programme clair qui engage le candidat. 

L’article du Point  nous démontre, si c’était nécessaire,  et alors que certains rêvent déjà de la 6ème république, qu’il faudrait commencer par réformer une partie de nos institutions dont certaines datent de la 3ème ou la 4ème. Pour faire accepter la décentralisation au citoyen, il faudrait qu’aussi bien les conseillers généraux que régionaux, qui devraient évidemment être les mêmes,  soient élus de façon plus directe.  La nomination du  Président de la Région,  qui découle d’élections directes mais en cascade, est incompréhensible pour le citoyen. Celui ci  pense, à tort ou a raison,  qu’elle  serait plutôt le résultat de combinaisons politiques, ou encore d’arrangements et de connivences. C’est pour lui,  insupportable. Il est normal qu’il se détourne de la politique, et il pourrait bien finir par descendre dans la rue. 

La disparition d’un personnage aussi important qu’un Président de région devrait renvoyer l’électeur dans l’isoloir. Cela donnerait à son successeur,  de la crédibilité et de la légitimité aux yeux du citoyen.

Voila par où l’on devrait commencer la réforme : dans  le cas de figure, mais on peut toujours rêver,  où nous serions réellement dans une démocratie !

-o-

le lien vers le site du magazine le Point :


Hebdomadaire Le Point

———-

BLOG-CABESTANY répond, aimablement, à ses internautes, concernant la classe supplémentaire à Ludovic-Massé !

5 septembre 2014
Rabelais

Rabelais

Vous avez été « quelques uns » à nous écrire cette semaine au Blog : des « Xy32ABxxxx@gmail.com » ou Yahoo, inconnus, qui ne correspondent à aucun nom que nous puissions valablement identifier.

Pour nous faire part de vos certitudes arrogantes sur le fait que l’engagement de la majorité municipale aurait un effet positif, et qu’il était d’ores et déjà acquis que nous aurions une classe supplémentaire à Ludovic-Massé.

Le ton de vos mails, reprenant un air connu, qu’on entend souvent dans des discours publics, à savoir « qui ne se bat pas, ne risque pas d’emporter le combat », nous est coutumier. Cette façon de vouloir nous donner des leçons, nous est plus que familière et c’est (hélas) également une des composantes de la vie municipale à Cabestany.

Par ailleurs, selon ce que nous en savons, il y avait « quelques » parents de Droite, devant l’Inspection Académique pour accompagner Monsieur le Maire. Mais ce n’était pas écrit sur leur front.

Si nous sommes ouvertement et résolument CONTRE cette réforme bâclée des rythmes scolaires, nous nous garderons bien de critiquer, une seule seconde, les maires de Droite comme de Gauche, qui font des efforts pour respecter la loi républicaine. Le débat ne peut avoir de place, ailleurs, que sur les bancs de l’Assemblée. La nouvelle ministre, qui ignore l’humilité, pathétique de suffisance, qui fait l’étalage de son mépris et de sa méconnaissance des problèmes de l’Éducation, répète – en boucle – les mêmes mots,  pour ne rien dire. « Science sans conscience ……. » disait Rabelais. Nous en penserait plutôt à un perroquet.

Que le groupe scolaire Ludovic-Massé n’obtienne pas sa nouvelle classe ne nous réjouit pas. Et il n’a jamais été question d’en faire une débat politique, un enjeu, un prétexte entre nous et la majorité municipale à Cabestany. Il y a aussi des parents d’élèves dans notre camp même si cela vous a peut être échappé. Et l’Éducation ou ses enseignants ne seront jamais pour nous une cible. Bien au contraire.

Qui, d’ailleurs, pourrait prétendre que nous n’avons pas quelques contacts privilégiés avec l’Académie ? Mais qui, pourrait se targuer, de pouvoir influer sur ses décisions. Pas nous !

Continuez à nous écrire, car c’est bien sympathique. Même et surtout si vous n’êtes pas d’accord avec nous. Continuez à utiliser des pseudos si cela vous chante. C’est la règle du jeu bien que nous vous garantissions votre incognito et ne mettrons jamais rien en ligne sans votre consentement et un iquement sous la forme qui vous sied.

Mais si vous voulez qu’on débatte, et qu’on vous réponde, dévoilez vous. Merci à vous.

« c’est vous qui le dites »… mais « ça nous plait » à Cabestany !

4 septembre 2014

RYTHMES SCOLAIRES

jeudi 4 septembre 2014 : Georges nous écrit sur le sujet des « Rythmes scolaires »

GEORGES : «  » pour ma fille la rentrée s’est bien passée à Cabestany. je n’ai rien à dire.  elle n’est pas scolarisée à Massé où je n’ai pas vraiment compris grand chose sauf que de loin ça ressemble à de l’agitation politique mais peut être ont-ils raison. il y aura toujours des gens mécontents de tout et rien. dans l’école de ma fille les enseignants font tout ce qu’ils peuvent pour que tout fonctionne bien. mais franchement cette réforme débile qui a germé dans la tête d’un ministre qui a détalé comme un lapin c’est n’importe quoi. le pire c’est que les parents  raisonnent en fonction de leur orientation politique et non de leur raison. Mais pas un seul n’est capable de sortir un argument intelligent et valable qu’il soit pour ou contre. les français sont des moutons de Panurge qui ne raisonnent plus avec leur tête mais qui suivent aveuglément sans rien comprendre  les fariboles des dirigeants du parti politique auquel ils ont décidé de se raccrocher dans la tempête. enfin maintenant on a UNE ministre de l’éducation et des garderies  d’enfants ! » »    …………. «  »

POSTMASTER : « c’est vous qui le dites » mais « ça nous plait  » ! surtout ce terme de « ministre de l’éducation et des garderies d’enfants » : tout un programme !

et en illustration – on en voudrait tous les jours – ce dessin paru ce matin dans l’Indépendant qui se passe de commentaires. Lisez « l’Indépendant » : juste un clic ci-dessous sur le titre

L’Indépendant

rythmes scolaires : sans commentaires

rythmes scolaires : sans commentaires

et si voulez agrandir l’image cliquez dessus !

-o-