Cabestany : la gauche municipale serait t’elle tentée d’adorer le veau d’or ?

by

où il est question de la zone MAS GUERIDO V, à venir, et  prévue en prolongement de chez GIFI : un sujet que beaucoup de Cabestanyencs semblent découvrir, éberlués,  au travers de Ouillade ou l’Indép, et sur lequel ils se posent bien des questions, l’information municipale étant, à leurs yeux,  plus que sous-vitaminée.

Mais, il y a  aussi, d’autres  citoyens qui paraissent en savoir beaucoup, et même plus, mais pas tous les mêmes choses ?! 

l'adoration du "veau d'or"

l’adoration du « veau d’or »

Notre Blog reprendrait il des couleurs après ces élections ? Toujours est il que durant le week end vous avez été un certain nombre à nous écrire, et principalement sur le sujet du Mas Guerido V. Interrogations, certitudes, rumeurs ……

Serge dit  : (Monsieur) VILA nous a dit il y a quelques mois que dans cette zone il y aura quatre boulangers trois bouchers plusieurs marchands de légumes….
René dit : moi qui en connais plus que vous je sais que le maire malgré ses belles paroles de défense du petit commerce  a refilé le machin a un promoteur  qui fera ce qu’il voudra et  qu’on va voir arrivés des franchisés de vetement arrivant du Centre del mon et en particulier XXXXXX. Plus XXXX des rues de perpignan ou autres XXXXXX …

-o-

Chers internautes, il ne saurait être question que nous mettions en doute vos paroles, et si vous en savez plus que nous, merci de partager ce que vous savez et de nous en informer, mais…. de notre côté nous n’avons jamais rien entendu de tel.

Imaginez vous qu’il y ait assez de clientèle pour faire vivre plusieurs boulangers, ou qu’il serait raisonnable d’ouvrir encore des marchands de vêtements, dont la région détient le record, quand l’un de ceux qu’on aimait bien à Mas Guerido a mis la clef sous la porte ?

Ce que notre Maire a dit en présentant le projet, c’est qu’il prenait l’engagement formel de faire la part belle au « petit commerce », aux produits alimentaires, bio ou non, mais issus de la culture locale, aux produits du terroir, aux produits artisanaux de fabrication régionale.  Rien de plus, rien de moins à notre connaissance. Et de nous ressortir un couplet sur l’Agenda 21 et sur le Développement Durable qui serait, si on ouvre bien nos oreilles,  la principale préoccupation de la gauche à Cabestany.

S »il en était autrement,  il s’agirait de sa part d’un véritable reniement, à ses idées,  à ses électeurs, à ses citoyens.

Il s’agissait là, au départ,  d’une vision de l’économie, intimement liée au Développement Durable, que nous approuvions sur le principe, même si le projet ne nous paraissait pas nécessaire. Comme quoi il peut arriver que nous ne soyons pas en total désaccord avec nos adversaires. Sauf si c’était – comme vous semblez le sous entendre – du « pipeau ». Et s’il y avait un gouffre entre les paroles et les actes ? Et un revirement, une fois les élections passées, et les promesses engagées,  qu’apprécieraient sans doute diversement les nouveaux élus de liste PCF-PS qui ne vont quand même admettre qu’on puisse se mettre à adorer le « veau d’or ». Mais on a déjà vu tant de choses.

Aurions nous pu, à droite,  mener nous mêmes un tel projet, dans un environnement économique difficile, où l’on a nul besoin d’empiler des commerces qui se détruisent les uns, les autres, et de créer des emplois précaires, même si cela vaut mieux que des emplois « aidés ».  Et de continuer à bétonner ! Nous préférons le pragmatisme à la mégalomanie. Devant un éventuel constat de non-faisabilité, nous aurions tout simplement renoncé, si jamais nous avions eu une telle idée, car pour nous,  la réhabilitation du Mas Guérido existant était la priorité avant de se lancer dans une fuite en avant irréaliste. Et nous n’aurions jamais eu, si tel est vraiment la cas,   la tentation de « refiler » un tel projet à un aménageur-promoteur quand au contraire, il convient de redonner à chaque commerçant une liberté entrepreneuriale. Dont acte.

Quelles seraient donc, chers internautes, si vous semblez si bien informés, les commerces ou les marques présentes dans cette zone ? Officiellement, nous, nous dirons que nous n’en savons rien et ne préjugeons de rien. Évidemment, personne n’aura la naïveté de croire que nous n’avons pas été contactés, en période pré-électorale, par des personnes intéressées qui se disaient que si la droite passait aux élections, il valait peut être mieux savoir à quoi elle ressemblait. Mais ces mêmes personnes ont affirmé n’avoir rien signé, rien décidé, et juste vouloir se renseigner. Pourquoi ne pas les croire ? Et même si nous en savions plus, nous le garderions, pour l’instant, pour nous.

Il  nous parait contradictoire de vouloir  confier la totalité d’un projet à un promoteur, dont c’est le métier, et dont il se dit qu’il va aménager la zone lui-même, et prétendre haut et fort que l’on pilote soi même un projet, qu’on en a la maitrise, et qu’on garde la totale capacité, à tout moment, d’intervenir et de l’infléchir, en n’ayant comme priorités que la défense du petit commerce, le Développement Durable, le rééquilibrage face aux « marques », à la franchise, …..

Alors, qu’en est il ? Une clarification s’impose !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :